« La situation liée aux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 confirmés en Pologne, Slovaquie, Hongrie et Roumanie ces dernières semaines est préoccupante », alerte la Direction générale de l’alimentation (DGAL), dans une note publiée ce jeudi 16 janvier 2020.

Depuis la fin de décembre 2019, le virus sévit en Europe de l’Est, touchant de nombreuses espèces et types de production, « dindes surtout mais aussi poules pondeuses, pintades, oies reproductrices et basses-cours », précise la DGAL. « La morbidité et la mortalité observées sont irrégulières et parfois limitées. À titre d’exemple, le dernier foyer confirmé en Hongrie concerne un élevage de dindes au sein duquel seuls 10 % des animaux ont présenté des signes respiratoires sans qu’aucune mortalité n’ait été observée. »

Risque en France via les mouvements

En conséquence, le ministère de l’Agriculture appelle à « la plus grande vigilance de l’ensemble des intervenants en élevage afin de prendre en considération le plus rapidement possible tout signe clinique évocateur et permettre une détection la plus précoce possible ».

Si le risque [de contamination] lié à la faune sauvage « semble à ce jour limité », un risque important existe « via les mouvements et en particulier les transporteurs en provenance de l’Europe de l’Est mais aussi les transports de volailles vivantes de la France vers la Pologne. L’application la plus stricte des mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection) dans les élevages et dans les transports (véhicules et caisses de transport d’animaux vivants notamment) est indispensable pour protéger les élevages français », insiste la DGAL. Dans un communiqué publié ce jeudi 16 janvier 2020, la Coordination rurale demande « d’interdire rapidement les importations de volailles en provenance des pays infectés ».

Onze foyers déclarés en Pologne

Car la situation continue d’évoluer en Europe de l’Est. « La Hongrie et la Roumanie sont respectivement les troisième et quatrième pays européens à confirmer des foyers d’influenza aviaire hautement pathogène en 2020 après la Pologne (premier foyer confirmé le 31 décembre 2019) et la Slovaquie (premier foyer confirmé le 9 janvier 2020) », indique la plateforme nationale d’épidémiosurveillance en santé animale (ESA).

En Pologne, onze foyers ont été déclarés depuis le 31 décembre 2019. Les foyers les plus récents recensés concernent la Hongrie dans un élevage de 53 500 dindes le 12 janvier, puis dans un élevage de 115 548 jeunes canards le 14 janvier. Le même jour, un foyer était détecté dans un élevage de 18 699 poules pondeuses en Roumanie. Tous étaient touchés par le sérotype H5N8.

À lire à ce sujet : Virus H5N8 — Des foyers de grippe aviaire en Pologne (09/01/2020)

Voir aussi : Virus H5N8 — Des foyers de grippe aviaire en Pologne (09/01/2020)

Vincent Guyot