L’Inde a ordonné l’abattage de dizaines de milliers de volailles, rapportent les autorités ce mardi 5 janvier 2021. Une forte épidémie de grippe aviaire sévit actuellement dans plusieurs États où des milliers d’oiseaux ont déjà été décimés.

À lire aussi : Virus H5N1 : 40 nouveaux foyers de grippe aviaire en France (03/01/2021)

Deux souches de grippe aviaire

Au moins six États indiens ont intensifié leurs efforts pour contenir deux souches de grippe aviaire, H5N1 et H5N8, qui menacent les volailles et les oiseaux sauvages.

Les responsables de l’État de l’Himachal Pradesh, dans le nord du pays, ont déclaré que des milliers de cadavres d’oiseaux avaient été découverts la semaine dernière autour d’un lac de l’Himalaya, région où transitent des nuées d’oiseaux migrateurs en hiver.

« Au lac Pong, le bilan fait état de 2 400 oiseaux migrateurs morts la semaine dernière. Plus de 600 oiseaux sont encore morts lundi », a déclaré à l’AFP Archana Sharma, responsable des réserves naturelles de l’État.

Circonscrire la propagation des virus

Des échantillons ont été envoyés pour analyse à l’Institut national de haute sécurité d’épidémiologie vétérinaire (NIHSAD) qui a confirmé que les oiseaux avaient contracté la grippe aviaire de type H5N1.

La plupart des oiseaux sauvages victimes de la maladie sont des oies tigrées en provenance des hautes montagnes de l’Asie centrale qui migrent par milliers vers l’Asie du Sud chaque hiver.

Les autorités locales ont interdit la vente et l’exportation des volailles dans la région et ont intensifié les contrôles afin de tenter de circonscrire la propagation des virus.

À lire aussi : Grippe aviaire : la Confédération paysanne et le Modef s’opposent aux abattages préventifs (31/12/2020)

Poulets, canards, corbeaux et hérons décimés

Toujours dans le Nord, le Penjab est également touché et les autorités de l’État de l’Haryana se sont alarmées après la mort mystérieuse de près de 150 000 poulets dans plusieurs élevages du district de Barwala. Plus de 20 fermes ont déclaré que leurs élevages avaient été décimés par une « maladie inconnue » alors que sont attendus les résultats d’analyses.

Dans l’État du Kerala, dans le Sud, 35 000 volailles ont été abattues. Et ce, après la découverte de quelque 12 000 canards morts contaminés par le virus H5N8, une sous-catégorie de grippe aviaire.

Les autorités ont déclaré que l’abattage avait été ordonné dans un rayon d’un kilomètre autour du foyer infectieux afin de prévenir l’extension de l’épidémie.

Près de 600 corbeaux sont morts du H5N8, la semaine dernière au Rajasthan, dans l’Ouest, où déjà quelque 4 500 corbeaux et hérons ont péri de la grippe aviaire ces derniers mois.

Les responsables du Madhya Pradesh, dans le centre du pays, ont déclaré que 160 corbeaux avaient été retrouvés morts dans la ville d’Indore.

La grippe aviaire se propage dans le monde

Le H5N8 sévit dans plusieurs pays depuis le début de 2020, y compris au Japon où quelque 150 000 volailles ont été abattues en décembre.

L’Inde a connu des flambées de grippe aviaire ces dernières décennies, dont la plus grave survenue en 2008 avec le virus H5N1, qui lui avait coûté l’abattage de millions de volailles.

À lire aussi : Virus H5N8 : « L’État doit accompagner les éleveurs touchés par la grippe aviaire » (05/01/2021)

O. D., avec l’AFP