Stéphane et Muriel Igier sont associés en Gaec sur une exploitation de 253 ha et 120 vaches laitières. En 2012, ils se spécialisent en lait en passant de 110 à 150 vaches et investissent 600 000 € dans un roto de traite. Des problèmes sanitaires ne leur permettent pas d’atteindre leurs objectifs, et donc d’embaucher un second salarié.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !