Des acteurs de l’amélioration génétique se sont associés pour créer la coopérative « EuroGenomics Coöperative U.A » dans l’objectif d’échanger des données génomiques en race holstein et d’améliorer la qualité des évaluations. Ils le précisent dans un communiqué de presse publié le jeudi 28 avril 2016. Les sept associés de la coopérative sont issus de huit pays européens : le Danemark, la France, la Suède, la Finlande, l’Espagne, les Pays-Bas, la Belgique et la Pologne.

« Cette mutualisation de moyens participera à :

• Encourager le génotypage pour la sélection et l’aide à la décision dans la gestion du troupeau ;

• Partager les données génétiques pour plus de fiabilité dans les évaluations ;

• Développer des projets de recherche appliquée ;

• Produire des index génomiques sur la base d’une large population de référence européenne. »

L’évaluation sera ouverte à des centres d’insémination étrangers non-membres. Elle se fera grâce à la population de référence du consortium EuroGenomics, créé en 2009, qui se définit comme « la plus grande population de référence au monde avec plus de 33 000 taureaux génotypés ».

M.B.