Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« Des vaches modernes » au concours européen de la simmental

réservé aux abonnés

Génétique
 - « Des vaches modernes » au concours européen de la simmental
© T. Pasquet

Elles étaient 44 vaches venant de France, d’Allemagne et d’Autriche, à participer au concours européen de la race, le 13 septembre au Space, illustrant la diversité génétique de la race : davantage de mixité et de taux pour les Françaises, et du lait, des mamelles et des pattes solides pour les autres.

« Il n’y avait jamais eu autant de monde sur un concours simmental ! », s’est félicité Jean-Baptiste Geoffray, de Simmental France. Le juge, Guillaume Crepet, a apprécié « des vaches modernes, qui correspondent à la demande des éleveurs d’animaux faciles à vivre au quotidien. Elles possèdent les fondamentaux des vaches laitières – du pis et des pattes, alliés à un bon compromis avec la valeur bouchère – un dos long et très épais, une bonne largeur de culotte et des garrots très larges ».

Pour le titre de grande championne, il a désigné sans hésiter Hawai, du Gaec Magnière (21), une fille de Rotax x Moldav. « C’est elle qui exprimait le plus le potentiel laitier, tout en étant parmi les toutes meilleures en valeur bouchère. Elle avait aussi beaucoup de chic dans la démarche. »

Grande championne et championne adulte : Hawai (Rotax x Moldav), propriétaire : Gaec Magnière (Côte-d’Or). © © Thierry Pasque

Il a aussi été frappé par la championne bouchère, « impressionnante dans son volume et sa puissance », et qui n’avait rien à envier aux races à viande.

Meilleure bouchère : 3340 (Real x Rorb), propriétaire : Stéphane Moussay (Mayenne). © © T. Pasquet

Lors de la vente Genomic Elite organisée par Evolution-XY, la génisse mise aux enchères, Mitaine, a été achetée 1 300 € par un éleveur de la Sarthe, qui connaît pourtant peu la race. Gageons que cette fille de Haddock lui donnera satisfaction. Les huit vaches étrangères ont elles aussi été toutes achetées par des éleveurs français à un prix moyen de 2 150 €.

« Nous avons aussi présenté deux vaches croisées simmental x holstein, pour montrer qu’il est possible d’apporter de la mixité sur la holstein, en maintenant le niveau de production tout en augmentant les taux et en amenant de la longévité et de la solidité », souligne Jean-Baptiste Geoffray. Une initiative qui a visiblement fait parler dans les allées du hall 1.

E.C.

Le palmarès

Championne jeune : Ricarda (Pandora x Resalf), propriétaire : Johann Janker (Autriche)

© T. Pasquet

Meilleure laitière : Cadreuse (Offenbach x Lys), propriétaire : EARL du Côteau (Haute-Marne)

© T. Pasquet

Meilleure mamelle adulte : Fantaste (Imposium x Magirus), propriétaire : Gaec Agree Gardey (Côte-d’Or)

© T. Pasquet
© T. Pasquet

Meilleure mamelle jeune : Incroyable (MG x Don Juan), propriétaire : Gaec Agree Gardey (Côte-d’Or)

© T. Pasquet
© T. Pasquet

Meilleure fromagère : Hilka (Wildwest x Rumba), propriétaire : EARL du Côteau (Haute-Marne)

© T. Pasquet

Challenge européen : 1er, Autriche ; 2e, France ; 3e, Allemagne

© T. Pasquet

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !