« Les éleveurs adhérents au Herd Book Charolais (HBC) se sont mobilisés pour le Concours national et ont offert aux visiteurs une vitrine exceptionnelle de la diversité des modèles charolais de veaux nés entre le 1er août 2019 et le 15 avril 2020 », salue l’association chargée de la sélection et de la promotion de la race dans un communiqué publié le vendredi 18 septembre 2020.

Cet événement était « très attendu par les éleveurs pour renforcer le “lien Charolais” en cette période difficile pour l’élevage. En tant qu’élus HBC, nous avons également souhaité le maintenir et le reconfigurer dans le respect des mesures gouvernementales, afin d’assurer un flux commercial, et permettre aux éleveurs de traverser cette crise au mieux », explique Sébastien Cluzel, président du HBC.

> À lire aussi : À cause du coronavirus, le concours national charolais adultes reporté (26/06/2020)

280 veaux ont défilé sur les rings

Au total, 222 veaux mâles et 58 veaux femelles, provenant de 90 élevages différents, se sont succédés sur les rings pour le plus grand plaisir du public, qui pouvait de nouveau apprécier les animaux de visu et non derrière un écran.

S’agissant du palmarès du Concours national veaux, le prix d’honneur Veaux mâles a été attribué à Rambo du Gaec Micaud, basé dans l’Allier. Le prix d’honneur Veaux femelles est revenu à Rubarbe de chez Thierry Prain, en Loire-Atlantique.

Le Prix d’Honneur Veaux Femelles a été attribué à Rubarbe de chez Thierry Prain, basé en Loire-Atlantique. © Herd Book Charolais

29 veaux génotypés proposés à la vente aux enchères

À l’issue du Concours national veaux s’est déroulée la vente nationale aux enchères d’animaux génotypés. Pour s’adapter au contexte sanitaire, une solution d’achat à distance en ligne a été mise en place en parallèle. Parmi les 29 veaux présentés à la vente, 17 ont trouvé preneur lors des enchères. Par ailleurs, « près de 20 % des animaux vendus » sont partis vers des destinations étrangères, au Portugal et en Irlande. « Ce rendez-vous confirme le rayonnement d’une génétique qui s’exporte », appuie Charolais expansion dans son bilan de la vente.

La moyenne de prix de la vente s’est établie à 4 135 €. Le top price a été remporté par Récital, issu du Gaec Cluzel-Heurtier et adjugé 5 500 € au Gaec Loulergue, basé dans la Creuse, et à Guy Solnon, de la Nièvre.

Lucie Pouchard
Votre analyse du marché - Veaux

Vente laborieuse

Si les apports sont moins garnis que la semaine passée, ils restent largement suffisants pour couvrir les besoins restreints des acheteurs. La qualité plus hétérogène de l’offre influence également le comportement à l’achat. Les retards de sortie dans le veau gras entraînent une ambiance commerciale très morose.