La génétique salers reste prisée malgré la crise. À l’instar de la première série, le second volet de la quarantième vente de taureaux salers à la station d’évaluation du Fau à Saint-Bonnet-de-Salers (Cantal) a été réalisé sur internet les 7 et 8 avril 2021.

Deux mâles vendus à l’étranger

Sur les 31 veaux proposés aux enchères, 23 ont trouvé preneur, au prix moyen de 3 300 euros. En avril 2020, le taux de vente s’était établi à 83 %, pour un prix moyen de 3 437 €.

Cette année, Radieux, du Gaec Andrieu (Cantal), remporte la plus haute enchère de 6 800 euros. Il a été acheté par l’EARL Lesieur, située dans l’Orne. Par ailleurs, deux mâles ont été vendus à l’étranger : l’un en Irlande du Nord, et l’autre en Allemagne.

Monique Roque Marmeys