En quête de débouchés. « La filière caprine se mobilise en cette période difficile et lance aujourd’hui une nouvelle plateforme numérique affectée à la mise en relation des artisans et producteurs de fromage de chèvre de toute la France [hors outre-mer, NDLR] avec les consommateurs de leur région », annonce l’Association nationale interprofessionnelle caprine (Anicap), le 20 avril 2020. Cette initiative s’inscrit dans la campagne publicitaire #Fromagissons, portée par l’interprofession laitière (Cniel).

À lire aussi : Lait, « il y a urgence pour les filières AOP » (16/04/2020)

200 producteurs inscrits

La plateforme propose une interface pour les producteurs (éleveurs, artisans fromagers, TPE et PME) souhaitant signaler leur activité de vente directe aux consommateurs à proximité. L’inscription est gratuite et se fait via un simple formulaire, reprenant :

  • La localisation du point de vente (nom et adresse) ;
  • Les différents moyens de le contacter (téléphone, mail, site internet et réseaux sociaux) ;
  • Un commentaire libre, permettant notamment de lister les produits disponibles à la vente (viande caprine incluse).

À lire aussi : Crise sanitaire, des assouplissements pour les productions fermières (09/04/2020)

Le second point d’entrée du site permet aux consommateurs confinés de géolocaliser, puis de contacter, les producteurs engagés dans la démarche grâce à une carte interactive. Les transactions en ligne ne sont pas intégrées à la plateforme. À ce jour, ce sont presque 200 producteurs qui sont recensés. Plus de la moitié des points de vente sont proposés dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

« Cette initiative solidaire invite aussi à redécouvrir la grande diversité des fromages de chèvre, souligne l’Anicap. Chacune de nos régions a ses spécificités, liées à son histoire, son terroir et son savoir-faire local. » Alors à vos claviers !

A. Courty