« Le ralentissement de la collecte se confirme dans la majorité des bassins laitiers par rapport à l’an passé », souligne le ministère de l’Agriculture dans la note d’Infos rapides mise en ligne le 12 octobre 2018.

Les principaux bassins à l’équilibre

Les livraisons restent stables par rapport à l’an dernier dans les principaux bassins : +0,8 % dans le Grand Ouest, +0,7 % en Normandie, ou encore –0,4 % dans le Grand Est. Elle résiste dans le bassin Nord Picardie (+1,6 %).

En revanche, elle est en net repli dans le Sud-Ouest où elle plonge de 7,5 % par rapport à l’an dernier. Dans le bassin Charente Poitou, elle chute de 4,2 %, et dans une moindre mesure dans le bassin Sud-Est (–1,4 %).

3,5 % de lait bio

« En août 2018, la part de la collecte de lait de vache bio représente 3,5 % de la collecte totale [en France, NDLR], tandis que celle de lait AOP/IGP en représente 16,1 % », ajoute le ministère de l’Agriculture.

La production européenne a augmenté de 1,4 % en juillet 2018 par rapport à 2017, et de 2 % en cumul annuel. Elle reste dynamique en Italie (+6,8 %) et en Allemagne (+2,8 %). Elle est soutenue en Pologne (+1,7 %) et en Espagne (+1,2 %). Elle recule de 1,2 % aux Pays-Bas et de 2,5 % en Irlande.