« En avril 2021, la collecte de lait de vache, en légère hausse de 0,7 % sur an, dépasse, pour la première fois depuis le début de l’année, le niveau de l’an passé », annonce Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa note d’Infos rapides mensuelle publiée le 15 juin 2021.

Entre décembre 2020 et mars 2021, les livraisons affichaient un repli annuel oscillant entre 1 et 6 %. Le vent semble tourner. Malgré tout, le volume collecté sur le premier quadrimestre de l’année (8,2 millions de litres) reste en retrait de 2,4 % par rapport au niveau enregistré au début de 2020, avant que la crise sanitaire ne vienne jouer les trouble-fête.

À lire aussi : Conjoncture, la hausse du prix du lait de vache se fait attendre (01/06/2021)

La production reprend dans les grands bassins de collecte

« En avril 2021, la collecte de lait de vache reste en retrait sur un an dans la plupart des bassins laitiers, excepté dans les plus grands », précise Agreste. Le regain observé dans le Grand-Ouest (+2,8 %) et en Normandie (+1,6 %) explique le redressement de la tendance au niveau national. Dans les autres bassins, la production est stable (Grand-Est et Sud-Est) ou bien en repli, de 0,7 % dans le Centre à plus de 4 % dans le Sud-Ouest.

En cumul sur les quatre premiers mois de l’année 2021, « la collecte est en retrait sur un an dans tous les bassins laitiers. » L’écart est limité dans le Grand-Ouest et la Normandie (moins de 1 % de retard), mais reste marqué en Charente-Poitou et dans le Sud-Ouest (plus de 6 %).

Alexandra Courty