L’arrêté du 7 janvier 2020 modifiant celui du 10 décembre 2008 reconduit la participation financière de l’État à la vaccination contre la FCO, la fièvre catarrhale ovine, en Corse sur la période du 25 janvier au 2020 au 30 septembre 2020. Cette participation financière est réservée aux élevages où la vaccination est réalisée conformément aux dispositions du I de l’article 30 de l’arrêté du 22 juillet 2011.

Ce sont ces dispositions du I de l’article 30 de l’arrêté du 22 juillet 2011 que modifie le second arrêté signé le 7 janvier 2020 et publié ce 11 janvier. Selon ce texte, la vaccination contre les sérotypes 1 et 4 en Corse n’est plus obligatoire mais autorisée, et ce pour la période du 15 janvier 2020 au 30 septembre 2020. La mise à disposition du vaccin par l’État ne concerne plus que l’espèce ovine.

E.R.