La procédure d’aide de FranceAgriMer relative à la compensation des pertes des opérateurs ayant subi un préjudice du fait de la FCO a été publiée le 27 avril 2016. Elle s’adresse à ceux dont l’activité de commercialisation d’animaux maigres a souffert des restrictions de mouvements et des blocages d’animaux mis en quarantaine. Le budget alloué à cette mesure est de 4 millions d’euros.

Le dispositif est ouvert aux entreprises de négoce et aux structures gérant les marchés aux bestiaux de toute taille, respectant les conditions listées dans la décision du 27 avril 2016.