Une instruction technique du 13 juin 2018 vient modifier les conditions d’expéditions des jeunes bovins et ovins vers l’Italie. Les nouvelles conditions d’expéditions vers l’Italie des bovins et ovins de moins de 90 jours sont assez similaires à celles négociées avec l’Espagne.

« Les bovins et les ovins (pas les caprins) de moins de 90 jours sont autorisés, si les animaux ont été prémunis des attaques de vecteurs avant leur expédition pendant une période d’au moins une semaine (7 jours) ET ont été soumis 7 jours après le début du traitement insecticide à une analyse PCR de groupe dont le résultat s’est révélé négatif », précise l’instruction technique datée du 13 juin.