Le second foyer de FCO-4 est situé à moins de 10 km du premier. La préfecture de la Haute-Savoie a annoncé l’extension de la zone interdite à 27 communes supplémentaires. Le zonage des autres périmètres (zone de protection et de surveillance) n’est pas impacté.

Toute la France en zone réglementée FCO-8

Un arrêté du 16 novembre 2017 publié au Journal officiel ce 17 novembre, place également la totalité du territoire métropolitain en zone réglementée pour le sérotype 8 de la FCO. Le Finistère et une partie des Côtes-d’Armor étaient, hier encore, en zone indemne.

Le même arrêté stipule les nouvelles conditions de sortie d’animaux d’espèces sensibles de zone réglementée, pour un sérotype endémique, vers une zone indemne de ce sérotype :

  • Les animaux ont été vaccinés à l’aide d’un vaccin inactivé contre le ou les sérotypes pour lesquels la vaccination est obligatoire dans la zone et les animaux se trouvent toujours dans la période d’immunité garantie dans les spécifications du vaccin ;
  • ET les animaux ont été soumis à une épreuve d’identification de l’agent pathogène (PCR) au moins 14 jours après le délai d’acquisition de l’immunité vaccinale, et au maximum 7 jours avant le mouvement, dont le résultat s’est révélé négatif ;
  • ET les animaux ont été protégés des attaques du vecteur culicoïdes pendant leur transport jusqu’à leur lieu de destination.

À l’heure actuelle, le sérotype 8 est considéré comme endémique dans toute la France métropolitaine. Le sérotype 4 est considéré comme exotique dans la zone réglementée de l’est de la France. En Corse, les sérotypes 1, 2, 4 et 16 sont endémiques.