L’instruction prévoit que, par dérogation, les veaux de moins de 70 jours destinés à l’engraissement peuvent être autorisés à quitter la zone réglementée FCO-4 vers la zone indemne. Parmi les conditions à respecter :

  • Un dépistage PCR négatif avant leur sortie de leur zone d’origine, à la charge du détenteur.
  • 14 jours après leur arrivée dans le bâtiment d’engraissement, un dépistage PCR, à la charge de l’État.

Le rassemblement des veaux est autorisé uniquement en zone réglementée. Des attestations de l’éleveur sur l’absence de signe clinique sur son troupeau doivent accompagner ces animaux (ces éléments peuvent aussi être reportés sur une attestation globale de l’opérateur qui rassemble les animaux).

La désinsectisation des animaux et des moyens de transport n’est pas nécessaire jusqu’au lieu de rassemblement. À la suite du rassemblement, le transport doit être sans arrêt au sein de la zone indemne depuis la sortie de la zone réglementée, jusqu’au site d’engraissement.

Ces conditions peuvent être aussi appliquées pour la sortie des petits ruminants (agneaux, cabris).

Compatibilité des vaccins

Selon le fabricant Merial, il n’y a pas de contre-indication à injecter un vaccin Merial BTVPUR ALSAP 4 à un animal ayant déjà été vacciné contre le sérotype 8 avec le vaccin Merial BTV BTVPUR ALSAP 8. Il est recommandé de faire les deux injections de chaque côté de l’encolure, pour éviter une concentration d’adjuvant au même endroit.

Pour rappel, les doses de vaccins achetées par l’État sont strictement réservées à la vaccination des animaux des élevages de la zone de protection (vaccination obligatoire), avec une priorité pour les animaux des élevages du périmètre interdit, du département de la Haute-Savoie, puis des animaux reproducteurs.

Enregistrement de la vaccination

Les vétérinaires tamponnent les passeports des bovins vaccinés dès chaque injection de primo-vaccination réalisée. Pour les petits ruminants, l’enregistrement se fait dans le registre d’élevage.

V.S.