« Plusieurs départements nous remontent des cas nombreux de veaux qui naissent aveugles et meurent en quelques jours, décrit GDS France. Selon les départements, jusqu’à un élevage sur deux est concerné, avec 2 à 15 % des veaux atteints dans les cheptels. »

« Ce sont des estimations à dire d’acteurs, précise Isabelle Tourette, vétérinaire conseil pour GDS France. Le bassin allaitant, où l’épizootie a démarré en 2015, est particulièrement touché depuis la mi-décembre. Durant l’hiver 2017-2018, des symptômes similaires avaient été relevés en Saône-et-Loire, moins touchés cette année. »

Contamination intra-utérine

« La présence d’ADN du virus du sérotype 8 de la FCO dans le sang et la rate de veaux de quelques jours, nés durant une période de faible circulation virale (hiver), laisse peu de doute sur le caractère intra-utérin de la contamination. »

Pour limiter les risques de contamination des veaux, GDS France recommande de vacciner les mères 60 jours avant la mise à la reproduction (délai après lequel un bovin infecté n’est plus contaminant), de préférence durant la période hivernale.

En cas de suspicion clinique, l’éleveur est incité à prévenir son vétérinaire ou le GDS. Les analyses nécessaires à l’investigation seront prises en charge par l’État. « C’est important de faire cette démarche car cela nous permet d’affiner nos connaissances », souligne Isabelle Tourette.

Valérie Scarlakens