La Fefac souligne toutefois deux facteurs d’incertitude qui planent sur ses prévisions, tous deux d’ordre sanitaire : la peste porcine africaine (PPA) et la grippe aviaire. L’évolution de la situation concernant ces deux pathologies en Europe pourrait en particulier venir freiner les capacités d’exportation de l’Union européenne.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !