Jean-Marie Bernard, président du département des Hautes-Alpes, avait offert, le 21 février 2020 une queue de loup en guise de cadeau de départ à l’ex-préfète des Hautes-Alpes, Cécile Bigot-Dekeyzer. Or, l’ADN prélevée sur la queue de loup ne correspondait à aucun loup déclaré et répertorié dans la base de données de l’Office français de la biodiversité (OFB). Une plainte avait donc été déposée.

Condamné à une amende et à des dommages et intérêts

Le tribunal correctionnel de Gap a tranché ce vendredi 12 février 2021 et l’a condamné à une amende de 10 000 €, dont 5 000 € avec sursis. Il devra également verser des dommages et intérêts aux associations constituées en partie civile.

« L’infraction a bien été reconnue et nous nous réjouissons que le tribunal n’ait pas été dupe de la défense de M. Bernard qui plaidait à la fois — et de façon contradictoire — l’ignorance et la revendication de l’infraction, comme geste politique, commente la Ligue protectrice des oiseaux. Toutefois, n’oublions pas que l’ensemble des frais de justice et dommages-intérêts seront réglés par le conseil départemental. »

Marie-France Malterre