« L’animal de 13 ans détenu dans un élevage du canton de Schwyz a été soumis à un abattage d’urgence le 23 janvier 2020 », rapporte la note de l’OIE, diffusée le 5 février 2020. La maladie n’était pas apparue dans le pays depuis mars 2012.

Échantillon positif

Des échantillons du tronc cérébral ont été envoyés au Laboratoire national suisse de référence pour la transmission des encéphalopathies spongiformes transmissibles pour analyse et confirmation. L’échantillon s’est révélé positif pour l’ESB et a été confirmé par une contre-analyse.

La protéine du prion pathogène peut être classée comme type L de l’ESB et « correspond donc à un cas atypique de l’ESB », précise l’OIE. La carcasse entière de la vache touchée a été éliminée.

V.G.