Le Réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine indique que la situation concernant l’herpèsvirose de type 1 (HVE1) semble stable, voire peut-être en amélioration avec un seul nouveau foyer, d’avortement, en Haute-Saône avec un profil plus conforme à ceux rencontrés habituellement.

De nombreux foyers d’herpèsvirose 4 sont, en revanche, enregistrés avec des formes cliniques souvent peu marquées, et plusieurs chevaux asymptomatiques, liés ou non au dépistage exigé pour certains concours (Saumur, Lion d’Angers).