Cette opération était aussi organisée par les producteurs de lait dans de nombreux autres départements, dont la Seine-Maritime, la Loire, le Maine-et-Loire, à l’occasion de la Toussaint. « On enterre la filière laitière avec des promotions abusives, a estimé Ghislain de Viron, président de la section laitière de la FDSEA de la Sarthe. Une des conclusions des États-généraux de l’alimentation, c’est de mieux encadrer les promotions pour ramener plus de valeur et plus de revenus aux producteurs de lait. »

Les grandes surfaces dans le collimateur

« L’abus de promotion est dangereux pour la vie des producteurs de lait » ou « Stop au vol de nos revenus » par les grandes et moyennes surfaces : tels étaient les messages que portaient les affichettes apposées dans les rayons par les producteurs, réunis à l’appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA). « On s’aperçoit qu’il y a une spirale déflationniste », a constaté le président de la FDSEA Pascal Clément.

« Avec de telles promotions, on entraîne la filière bio vers le bas et on va entraîner la filière conventionnelle encore plus bas. C’est inacceptable. […] On tue l’agriculture », a ajouté Ghislain de Viron. Cette manifestation intervenait alors que la loi sur l’alimentation visant à offrir une meilleure rémunération aux agriculteurs et une alimentation plus saine aux Français a été publiée jeudi au Journal officiel.

AFP