À l’installation, la capitalisation est de plus en plus rapide et intense. « Sur un échantillon de 372 jeunes installés, la reprise d’une exploitation laitière coûte en moyenne 1 000 €/1 000 l », calcule Nathalie Velay, du CER France Massif Central, pour le compte du Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel). « Lors de leurs trois premières anné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !