« Nous nous devons de vous alerter sur le dangereux enlisement de la situation économique de nombreux paysans et paysannes […] », déclare la Confédération paysanne, dans une lettre ouverte destinée au nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation le 15 juillet 2020.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !