Selon son site internet, Brient est une entreprise « née dans les années de l’après-guerre » et « partie de l’échoppe artisanale d’un charcutier traditionnel ». Forte de 400 salariés, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros en 2015. Elle fabrique annuellement quelque 12 200 tonnes de produits sur deux sites de production dans l’Ille-et-Vilaine, à Antrain et Mordelles, près de Rennes.

« Développement des matières premières de qualité »

Agrial estime que cette acquisition va lui permettre « de conforter sa branche de viandes en apportant un débouché supplémentaire à ses adhérents producteurs de viande ». La société Brient, poursuit-elle, « va pouvoir ainsi continuer son développement avec des matières premières de qualité (IGP, label rouge…) issues de la production française ».

Groupe coopératif présent dans 19 départements et basé à Caen, Agrial affiche un chiffre d’affaires annuel de 4,8 milliards d’euros (dont 37 % dans le lait) avec 14 000 producteurs adhérents et 21 000 collaborateurs. Il commercialise les marques Florette, Ecusson, Loïc Raison ou encore Créaline.

AFP