La filière des fromages au lait cru, composée du Cniel (lait de vache), de l’Anicap (lait de chèvre), de France Brebis laitières (lait de brebis) et du Comité des appellations d’origine protégées (Cnaol), souhaite aller plus loin dans l’information des consommateurs.

Et pour cause, « un fromage sur dix commercialisés en France et plus de sept fromages d’appellation d’origine protégée (AOP) sur dix sont des fromages au lait cru », rappelle le collectif dans un communiqué diffusé le 11 février 2021.

En plus de la mention « lait cru », la filière encourage vivement les transformateurs et les distributeurs concernés à mentionner « les recommandations des autorités sanitaires pour les enfants de moins de cinq ans et les personnes âgées ou immunodéprimées » ainsi que l’existence du site internet www.fromagesaulaitcru.fr sur les produits finis. Les producteurs fermiers sont également visés.

Cet étiquetage complémentaire n’a rien pour l’heure rien d’obligatoire, mais son déploiement constitue « la priorité » de la filière en 2021.

> À lire aussi : Fromages : Un site pour la défense du lait cru (09/07/2019)

Un logo mis à disposition

En complément, « les metteurs sur le marché des fromages au lait cru peuvent intégrer un logo commun sur leurs emballages. » Ce logo, présenté ci-après, peut déjà être observé sur certains produits depuis l’automne 2020.

Logo mis à disposition des metteurs sur le marché de fromages au lait cru. © www.fromagesaulaitcru.fr

Dans le cas des fromages de petits formats, où l’ajout du moindre caractère sur l’étiquette se complique, le dispositif conseillé par la filière peut être adapté. « Un renvoi simple vers le site internet www.fromagesaulaitcru.fr » peut être envisagé.

> À lire aussi : Lait cru, danger ou pas ? (31/01/2020)

Alexandra Courty