« Après un mois de février décevant, le porc, viande économique, a enregistré de belles performances avec des croissances de 20 à 30 %, notamment en jambon cuit, saucisserie, saucisson sec », rapporte l’Ifip, Institut du porc, dans une note publiée le 31 mars 2020. Les plats cuisinés appertisés ont également connu un franc succès, « avec des croissances de plus de 100 % ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !