Le prix du lait européen est en progression continue depuis le début de l’année 2021. En octobre, il croît encore de 3,1 % sur un mois et de 9,5 % sur un an. La Commission européenne l’annonce à 384,7 €/1 000 litres, en moyenne.

Une nouvelle hausse est attendue en novembre. Le prix réel devrait alors approcher les 390 €/1 000 litres.

Hausse généralisée

Tous les États membres ont vu leur prix du lait gagner quelques points entre octobre 2020 et 2021, sans exception. Mais la crise des matières premières ternit quelque peu ce constat.

Les hausses annuelles tournent autour de 5 % en France (394 €/1 000 litres) et en Italie (373 €/1 000 litres). Elles oscillent entre 10 et 15 % aux Pays-Bas (395 €/1 000 litres), en Pologne (361 €/1 000 litres), en Irlande (431 €/1 000 litres) et en Allemagne (392 €/1 000 litres). La progression dépasse les 20 % dans certains pays, comme la Belgique (386 €/1 000 litres).

> À lire aussi : Observatoire des marchés, le prix du lait grimpe en Irlande (03/12/2021)

Marchés laitiers porteurs

À la mi-novembre, la cotation européenne de la poudre maigre est estimée à 3 130 € la tonne (+45 % par rapport à 2020). Elle est en forte hausse depuis le mois de juillet, après une légère décrue constatée sur le début de l’été.

Le cours du beurre progresse de 51 % sur la même période. Il atteint 5 250 €/t. Le prix du beurre a renoué avec la croissance en septembre, après 5 mois de relative stabilité autour de 4 000 €/t.

Le faible dynamisme de production dans les principaux bassins laitiers exportateurs mondiaux soutient les marchés.

Alexandra Courty