Le cours de l’agneau est resté sur la ligne de crête en juillet 2020. « À 6,68 €/kg de carcasse, il dépasse de 13 % le niveau de juillet 2019 », observe Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans sa note publiée le 31 août 2020. Cela s’explique par la hausse de la demande liée à la fête de l’Aïd qui s’est déroulée le 31 juillet 2020, « d’autant que compte tenu de la situation sanitaire du moment, de nombreux consommateurs sont restés sur le territoire français », ajoutent les statisticiens. La bonne tenue des prix de l’agneau s’est confirmée au début du mois d’août.

L’Aïd el-Kébir dope les abattages

Toujours en lien avec la fête de l’Aïd el-Kébir, « les abattages d’agneaux ont dépassé de 23 % en têtes et de 25 % en poids le niveau de 2019 », rapporte Agreste. La hausse de l’abattage des ovins de réforme est toutefois plus modérée, avec respectivement +6 % en têtes et +8 % en poids.

Quant à la production exprimée en tonnes-équivalent carcasse (tec), et en cumul de janvier à juin, « elle dépasse de 0,8 % le niveau de 2019 », même si elle est en repli de 2,6 % en juin 2020 par rapport à juin 2019.

Recul des importations

Les importations de viande ovine ont reculé de 7 % en juin 2020 par rapport à 2019. C’est beaucoup moins que lors des mois précédents qui avaient enregistré une dégringolade de « 18 % à 29 % entre mars et mai 2020 ». « Ces niveaux d’importations contribuent à tirer le cours de l’agneau », estime Agreste.

L’origine de nos achats semble aussi évoluer. Les importations en provenance du Royaume-Uni progressent en juillet de 12 % sur un an, alors qu’elles étaient en repli depuis le début de l’année 2020 faute de disponibilités après les abattages élevés en 2019. Dans le même temps, les importations espagnoles et néo-zélandaises reculent respectivement de 40 % et de 46 %. L’Irlande continue d’écouler sa production sur le marché français (avec +13 % sur un an).

La consommation de viande ovine recule toujours : de 3,4 % sur un an et de 8,9 % depuis janvier 2020.

Marie-France Malterre