Le 2 novembre 2020, dans un post sur Facebook, le ministère de l’Agriculture a apporté des précisions sur l’application des mesures sanitaires dans les centres équestres pendant la période de confinement mise en place à cause de l’épidémie de Covid-19. Si ces centres équestres « ne peuvent pas accueillir de public », certains aménagements ont été mis en place.

Motif « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance »

Les propriétaires de chevaux (et les cavaliers des équidés pris en pension dans ces centres) ont l’autorisation de se déplacer au-delà d’un kilomètre de leur domicile pour se rendre dans les centres équestres et pour « se déplacer dans leurs prés ou dans les centres équestres » afin de « nourrir, soigner ou assurer l’activité physique indispensable aux animaux ».

« Ces déplacements sont autorisés si les centres équestres ne peuvent pas assurer eux-mêmes la totalité des soins », souligne le ministère. Lors de ces déplacements, il faut remplir l’attestation de déplacement en en cochant le motif « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance ».

Marie-Astrid Batut