L’allocution du président de la République aura finalement eu raison de l’événement qui devait se tenir dans un premier temps à la fin de mai dans les Vosges, puis qui a été décalé au début de juin. En effet, Emmanuel Macron a annoncé que les grands rassemblements seraient interdits au moins jusqu’à la mi-juillet.

« Lorsqu’à l’annonce du confinement, nous avons décidé de reporter le salon aux 10 et 11 juin, nous étions conscients que passée cette date, le salon perdrait tout son intérêt technique », indique Frédéric Bondoux, président de Profield Events, l’organisateur. Le salon conjugue démonstrations, expositions de machines et vitrines variétales, il est donc difficilement déplaçable au-delà de juillet.

Les visiteurs remboursés à 100 %

Les organisateurs s’étaient préparés à cette éventualité. Ainsi pour les visiteurs qui avaient déjà pris leurs entrées, les organisateurs s’engagent à rembourser à 100 % les billets entre le 31 mai et le 15 juin 2020. Pour les exposants, le salon indique qu’il remboursera 70 % de la participation totale.

Pierre Peeters