Ce 2 mars 2017, au Salon international de l’agriculture (Sia), le Herd-book charolais a présenté ses projets pour l’année lors d’une conférence de presse, notamment ceux visant à illustrer davantage la finalité de la race : la production de viande de boucherie.

Une vitrine pour la race

Ainsi, la vitrine charolaise est composée des 39 plus beaux spécimens de la race, accompagnés de huit femelles de boucherie. Dans la même logique, le concours national de 2017 sera associé à un concours de boucherie. Cet événement couplera les concours adultes et veaux, du 6 au 8 septembre à Magny-Cours (Nièvre).

Conserver l’unité de la race

Florence Marquis, directrice du Herd-book et de l’OS (organisme de sélection) Charolais France, a également exprimé ses inquiétudes face au projet de création d’un second OS par Gènes Diffusion, dans le cadre de l’application future du règlement zootechnique européen.

« Il faut absolument éviter la fragmentation des populations, insiste-t-elle. Plusieurs OS impliqueraient plusieurs livres généalogiques. Cette multiplicité pourrait engendrer des coûts supplémentaires pour les éleveurs et amoindrir la notoriété de notre race. »

V.S.