Moderniser et renforcer ses capacités de production, poursuivre l’amélioration continue de la qualité de ses produits et fluidifier sa logistique afin de soutenir sa croissance. Tels sont les objectifs de l’industriel Herta, via un plan d’investissement de 85 millions d’euros (M€) annoncé sur les deux prochaines années sur ses sites français.

« En dépit des difficultés liées à cette période, nous poursuivons notre ambition de croissance », indique Arnaud de Belloy, directeur général de Herta, dans un communiqué publié le 26 novembre 2020.

> À lire aussi : Viande porcine, accord tarifaire entre Carrefour et Herta pour 2020 (14/01/2020)

Quatre sites concernés

57 M€ seront investis sur le site de Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais), qui produit 70 000 tonnes de marchandises par an et rassemble 1 200 collaborateurs. Il « bénéficiera d’une extension de surface visant à créer un nouvel atelier de conditionnement pour les saucisses Knacki, indique Herta. Différents projets viseront également la modernisation d’installations, l’augmentation des capacités de production et l’agrandissement du laboratoire Qualité. »

À Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), 25 M€ serviront à moderniser les installations et agrandir le « laboratoire Qualité ». L’investissement visera par ailleurs à « améliorer sa compétitivité tout en soutenant l’amélioration continue des conditions de travail.

Sur les plateformes logistiques situées au Meux (Oise) et à Lozanne (Rhône), les fonds investis auront pour objectif d’« optimiser » la chaîne d’approvisionnement, de renouveler les infrastructures informatiques et techniques ainsi que des bâtiments, et de réaliser des économies d’énergie.

Vincent Guyot