Dans son communiqué, le ministre de l’Agriculture indique, malgré le confinement mis en place face à l’épidémie de Covid-19, les propriétaires de chevaux peuvent rendre visite à leur animal « si les centres équestres ne peuvent pas assurer eux-mêmes la totalité des soins ». Mieux vaut donc prendre contact avec l’établissement d’accueil de l’animal. Dans tous les cas, les propriétaires devront se munir d’une attestation de déplacement en cochant la case « motif familial impérieux ».

Mesures de distanciation

Pour autant, les centres équestres ne peuvent toujours pas accueillir de public (conformément au décret du 23 mars 2020). Pour les visites des chevaux, ils doivent mettre en place des plannings d’accueil. Les mesures sanitaires et de distanciation sociale doivent être adaptées à la configuration des lieux pour les employés et les propriétaires présents.

À lire aussi : Sortie de crise, des actions pour sauver la filière du cheval (24/04/2020)

M.-F. M.