« Après les niveaux d’abattages soutenus de 2018, les abattages de vaches reculent en février 2019, constate le ministère de l’Agriculture dans sa note d’Infos rapides mise en ligne le 29 mars 2019. Avec près de 77 000 têtes, les abattages de vaches laitières sont en repli de 5,2 % sur un an. Les abattages de vaches allaitantes reculent plus nettement. Ils sont inférieurs de 6,5 % au niveau élevé de 2018. »

Une petite incidence sur les cours

Ce repli de l’offre se répercute sur les cours des vaches qui « progressent sur un an. En février 2019, le cours moyen des vaches de type O entame sa hausse saisonnière. À 3,14 €/kg de carcasse en moyenne, il dépasse de 1,3 % le niveau de 2018. Le cours de la vache R augmente également et dépasse de 4,6 % le niveau moyen de 2018. »

Les abattages de mâles sont aussi moins importants en février. Avec 65 000 têtes, ceux de mâles de 8 à 24 mois sont inférieurs de 3 % au niveau de 2018. Là aussi la baisse de l’offre se répercute sur les cours. Les prix des jeunes bovins R se rapprochent de leur niveau de 2018. Quant aux veaux de boucherie, les abattages sont en retrait de 4,8 % sur un an, et le prix 4 % en dessous de 2018.

E.R.