Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La dermatose nodulaire contagieuse éradiquée des Balkans

Bovins - La dermatose nodulaire contagieuse éradiquée des Balkans
© Pixabay

Selon l’Autorité européenne de la sécurité des aliments (Efsa), aucun nouveau foyer épidémique n’est apparu dans le sud-est de l’Europe en 2018. Le virus persiste néanmoins en Russie, en Turquie et en Géorgie.

Les chiffres impressionnent : après 7 483 foyers épidémiques en 2016 et 385 en 2017, le sud-est de l’Europe n’a enregistré aucun nouveau foyer du virus en 2018. « Les programmes de vaccination et les autres mesures de lutte ont permis de mettre un terme à l’épidémie de dermatose nodulaire contagieuse (DNC) dans les Balkans », rapporte l’Efsa, dans un rapport publié le 21 mars 2019.

Près de 2,5 millions de bovins ont été vaccinés en 2018, assurant une couverture supérieure à 70 % dans cette région. Néanmoins, la présence de la DNC persiste en Russie, en Turquie et en Géorgie, qui ont enregistré respectivement 63, 46 et 6 foyers en 2018.

Zones à risque

L’Efsa recommande la poursuite du programme de vaccination en 2019, en particulier dans les zones à haut risque des Balkans : la Grèce, la Bulgarie, l’Albanie, le Monténégro, la Macédoine du Nord, le Kosovo et la section sud de la Serbie.

« Tout pays qui mettrait fin à son programme de vaccination devra démontrer qu’il est exempt de maladie en mettant en place un système de surveillance tel que celui indiqué par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), précise l’Efsa. La Croatie, a mis en œuvre avec succès un tel programme l’année dernière. »

V. Guyot
Une pathologie d’origine subsaharienne

« La dermatose nodulaire contagieuse est une maladie virale en Afrique subsaharienne et classée comme danger sanitaire de catégorie 1 », précise le GDS de la Creuse. Elle appartient au groupe des varioles des ruminants, et sa transmission s’opère principalement par les arthropodes.

D’après l’Efsa, la maladie a atteint la Grèce via la Turquie à la fin de 2015, pour réapparaître au printemps 2016, provoquant des foyers épidémiques en Grèce, Bulgarie, Macédoine du Nord, Serbie, Kosovo, Albanie ou Monténégro.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Recul de l’offre en réformes laitières

Les besoins des laiteries sont importants au regard du repli de la production laitière. Les éleveurs sont incités à produire plus et par conséquent à retarder la mise à la réforme de leurs vaches laitières.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !