« En octobre, avec plus de 83 000 têtes, les abattages de vaches laitières se contractent de 2,2 % sur un an, calcule le ministère de l’Agriculture dans sa note d’Infos rapides mise en ligne le 28 novembre 2019. En revanche, ceux de vaches allaitantes se maintiennent. »

Moins de mâles aussi

Quant aux abattages de mâles de 8 à 24 mois, ils reculent de plus de 67 000 têtes. Ils sont inférieurs de 10 % à ceux de 2018 et de 9 % de la moyenne quinquennale. Ceux de veaux de boucherie se replient de 4,5 %, en octobre toujours.

Sur les dix premiers mois de l’année, en cumul de janvier à octobre, la baisse des abattages atteint 2,4 % par rapport à la même période de 2018 : –5,5 % pour les mâles, –1,2 % pour les vaches allaitantes, –3,5 % pour les vaches laitières et –0,3 % pour les veaux de boucherie.

E.R.