Le vote pour la constitution de cette commission d’enquête est sans appel : 605 voix pour, 53 contre et 31 abstentions. Il découle d’une demande déposée par 183 eurodéputés. Les parlementaires qui l’intégreront pourront notamment vérifier si les allégations de violation de la réglementation communautaire en matière de bien-être animal pendant le transport des animaux sont fondées.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !