L’annulation de la cérémonie annuelle de récompense des trophées du bien-être animal due à la crise du Covid-19 n’a pas arrêté l’ONG CIWF (Compassion in World Farming). Celle-ci a décerné à distance, ce 25 juin 2020, ses 34 trophées à des entreprises agroalimentaires du monde entier, a-t-elle annoncé dans un communiqué de presse diffusé ce même jour.

8 des 34 récompenses ont été attribuées à des entreprises françaises. Coraya, Flunch, Hippopotamus et Les Magasins U se sont vu décerner le prestigieux « œuf d’or ». Pour Franprix, un « poulet d’or ». 2 « veaux d’or » pour Drevon Veaux et Schiever. Pour finir, Carrefour France a reçu une « mention d’honneur aux lapins d’or ».

> À lire aussi : Bien-être animal, l’intelligence artificielle lit le sexe des canards dans l’œuf (17/06/2020)

2 milliards d’animaux profitent des récompenses

« Plus de 28 millions d’animaux vont bénéficier chaque année des engagements des lauréats des Trophées Bien-être Animal 2020, ce qui porte l’impact global du programme agroalimentaire de CIWF à plus de 2 milliards d’animaux qui bénéficient chaque année de meilleures conditions d’élevage », explique l’ONG.

Ces trophées récompensent, depuis 2007, les entreprises qui s’engagent pour le bien-être animal à travers leurs approvisionnements, et « [qui n’y ont pas renoncé], quelles que soient les circonstances ». CIWF a d’ailleurs salué dans son communiqué « les lauréats de la restauration hors foyer cette année qui, malgré un contexte économique particulièrement difficile, n’ont pas mis de côté le bien-être animal ».

Poules et lapins hors cage, paille pour les veaux

Les œufs-coquille et ovoproduits issus d’élevage en cage sont laissés de côté par plusieurs marques. En France, les lapins profitent aussi de « la transition vers des systèmes d’élevage hors cage », note CIWF. Carrefour s’est notamment engagé à s’approvisionner uniquement en lapins issus d’élevages hors cage d’ici à 2025 pour l’ensemble de son offre à marque propre en frais.

Le trophée du « veau d’or » récompense les approvisionnements en « veaux [élevés] en groupe et dans des systèmes sur paille, plus respectueux du bien-être animal ».

Le trophée de « l’élevage sans cage » est décerné aux lauréats qui s’engagent à « mettre fin à l’utilisation des cages pour les poules pondeuses, les cailles, les lapins et les canards, ainsi qu’à l’utilisation des cases individuelles et des cages de mise bas pour les truies, pour leur gamme complète de produits frais, surgelés et ingrédients ». Cette année, c’est le distributeur britannique Coop UK qui a été récompensé.

> À lire aussi : Tir groupé contre le transport à longue distance (18/06/2020)

> À lire aussi : Le Parlement européen enquête sur le transport des animaux (22/06/2020)

R.B.