Dans cette nouvelle vidéo, L214 n’y va pas par quatre chemins pour tenter de bloquer le projet d’extension d’une exploitation de volailles reproductrices située dans le Morbihan.

Pour convaincre du bien-fondé de son combat contre « l’élevage intensif », l’association antispéciste jette en pâture le nom et la localisation précise de l’exploitation en question, le nom du couvoir avec lequel elle travaille, et, bien sûr, une vidéo.

À lire aussi : Les réponses du CNPO aux attaques de L214 (23/04/2021)

Une filière en ligne de mire

C’est toute la filière du poulet de chair que L214 vise à travers cette vidéo. L’association explique que cet élevage est le « premier maillon de la chaîne de l’élevage intensif » qui fournit un couvoir « où naissent chaque semaine plus d’un million de poussins qui sont envoyés dans les élevages intensifs. […] Ce projet d’extension est une absurdité absolue. L’urgence est de sortir de l’élevage intensif et non pas de le développer et le faire perdurer. »

Sur son site internet, L214 fournit même un mode d’emploi « pour agir localement contre les projets d’élevage intensifs ». L’association annonce déposer « un recours auprès du tribunal administratif pour contester la décision de la préfecture » concernant la demande d’extension de cet élevage du Morbihan. Elle mentionne aussi « une plainte pour mauvais traitements envers les animaux » auprès du procureur.

Pétition et manifestation

Et tout cela avant une action que L214 entend conduire ce jeudi 16 septembre 2021 à Vannes. Son objectif : que ses militants tentent de convaincre des passants de signer une pétition contre « l’élevage intensif » adressée « au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, au ministre de la Transition écologique et aux parlementaires ».

Éric Roussel