Poussins, poulets, coqs, porcelets, et porcs charcutiers de la station Arvalis bénéficient désormais de bâtiments totalement rénovés. En plus d’équipements flambant neufs, les surfaces qui leur sont allouées ont été multipliées par trois ou cinq, selon le type d’animaux.

Une mangeoire connectée

Arvalis a travaillé avec Tekin, une société tourangelle, pour mettre au point une mangeoire connectée pour les poulets. Les poussins peuvent être « équipés » d’une puce RFID dès l’âge d’une semaine. La puce enregistre toutes les consommations de l’animal. La pesée atteint la précision de 0,03 g.

Idem pour les porcs. L’institut a travaillé avec la société Asserva pour adapter des distributeurs automatiques d’aliment et d’eau pour les porcelets, aux besoins de précision de mesure des expérimentations (0,5 à 1 g d’aliment).

La station de Villerable a été créée en 1970 à l’initiative de la filière céréalière pour évaluer les qualités des matières premières, des coproduits et des aliments pour améliorer l’alimentation des porcs et des volailles.

M.-F. M.