Dans son communiqué de presse diffusé le 1er mars 2018, le Snia explique vouloir « sensibiliser les opérateurs des filières agricoles et agroalimentaires sur un renchérissement des coûts d’approvisionnement sur certaines matières premières agricoles essentielles pour l’alimentation des animaux ».

Le colza et le tournesol dans le sillage du soja

« Il s’agit en particulier des cours de tourteaux de soja, qui ont progressé depuis le début de l’année de plus de 70 €/t. » Le syndicat explique cette situation par l’épisode de sécheresse que connaît actuellement l’Argentine, et qui entraîne dans son sillage les tourteaux de colza et de tournesol.