« Corvex pense que l’action est sous-évaluée et que sa performance, comparée à celle de ses concurrents, rebondirait si la direction améliorait le fonctionnement de l’entreprise et la positionnait avec succès pour profiter de la tendance en faveur de la santé et du bien-être », écrit Bloomberg, citant des personnes proches du dossier.

0,8 % du capital

Corvex ne cherche pas pour l’instant à changer la direction de Danone, même si cette position peut changer à l’avenir, selon la même source. Interrogé par l’AFP, Danone n’a pas souhaité faire de commentaire. La capitalisation boursière du groupe était d’environ 44,5 milliards d’euros lundi soir. Une participation de 400 millions de dollars équivaudrait donc à un peu moins de 0,8 % du capital.

Selon les derniers chiffres publiés fin juillet, Danone a vu ses résultats augmenter au premier semestre, tirés par la nutrition spécialisée et les eaux, tandis que les produits laitiers frais étaient à la traîne.

AFP