L’entreprise pourrait ainsi être acculée à la liquidation judiciaire. Selon Ouest-France, les dirigeants d’AIM Group vont déposer le bilan de l’entreprise ce 3 avril 2018, devant le tribunal de commerce de Rouen. L’abattoir en cessation de paiement emploie 226 salariés à Villedieu-les-Poêles (Manche).

Toujours selon le quotidien, AIM espère que les juges consulaires décideront d’un redressement judiciaire assorti d’une période d’observation. Déjà en grande difficulté en 2015, AIM avait été repris cette même année aux producteurs de porcs, par les salariés et les collectivités.