« Devant les menaces sur la pérennité de l'élevage français, la Confédération paysanne appelle à deux rassemblements très larges d'éleveurs et d'organisations d'élevage, en ce début d'année 2013,  pour interpeller les pouvoirs publics. »

Ces rassemblements sont prévus le vendredi 4 janvier 2012 à Nantes (ville dont l'actuel Premier ministre fut le maire) pour le Grand Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie, Poitou-Charentes), et le samedi 5 janvier à Tulle (ville dont l'actuel président de la République fut le maire) pour les régions du Massif central, de l'Auvergne et du Limousin.

« En 2012, le revenu des éleveurs est à la traîne quand celui des céréaliers explose de façon indécente, comme l'ont montré les comptes de l'agriculture. Pire, le nombre d'éleveurs est en chute libre et de nombreux éleveurs se détournent de l'élevage pour les grandes cultures », affirme la Confédération paysanne dans un communiqué diffusé jeudi.

Lors de ces deux rassemblements, la Confédération paysanne présentera ses propositions pour « sauver l'élevage ». 

Lire également :