À l’occasion d’un comité national de suivi du plan Ecophyto qui s’est tenu ce 19 avril 2016, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a présenté les nouveaux indicateurs du plan et les modalités de mise en œuvre des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP).

Coop de France salue le travail de concertation qui s’est mis en place, entre les professionnels, les ministères et toutes les parties prenantes du plan pour en améliorer la seconde version. Elle prend acte d’avancées sur la définition du nouveau panier d’indicateurs mais reste inquiète sur la mise en application des CEPP qui devra respecter le caractère expérimental prévu par la loi.

De son côté, la FNA (Fédération du négoce agricole) salue également le fait que le ministre de l’Agriculture entende l’ensemble des acteurs agricoles sur la définition d’un nouveau panier d’indicateurs.

Pour la FNA, pour réussir collectivement le plan Ecophyto, le dispositif expérimental des CEPP doit impérativement être ajusté. « Encore un effort vers la simplification ! On y est presque ! » La FNA estime notamment que les sanctions financières des CEPP doivent être abandonnées.