La conférence ministérielle, coprésidée par la Jordanie, l'Egypte et la France, qui s'est tenue lundi au bord de la mer Morte en Jordanie, a constitué le lancement effectif de l'Union pour la Méditerranée (UPM) dans le domaine de l'eau, a annoncé le ministère de l'Ecologie, dans un communiqué.

«Les ministres ont adopté à l'unanimité une déclaration qui prévoit une stratégie méditerranéenne axée sur la préservation de la qualité de l'eau et sur la satisfaction des besoins des populations, grâce notamment à une gestion économe de l'eau dans le secteur économique», explique-t-il. «Une première liste de projets a été présentée», précise le ministère.

Jean-Louis Borloo «a fixé un calendrier extrêmement ambitieux pour la mise en oeuvre de la déclaration adoptée: dès janvier 2009, une conférence sur les financements de l'UPM sera organisée par l'Egypte. Elle traitera en particulier des projets dans le domaine de l'eau», souligne-t-il.

«En mars 2009, à l'occasion du Forum mondial de l'eau à Istanbul, les ministres de l'UPM examineront l'état d'avancement de la stratégie, tandis que l'importante conférence sur le développement durable, prévue à Monaco à la fin de mars, permettra la labellisation "UPM" de plusieurs projets pour l'eau, qui pourraient démarrer dès 2009», ajoute le communiqué.

«En juin 2009, la France organisera une journée sur le partage d'expérience entre les différents acteurs dont les autorités locales. Au premier semestre de 2010, l'Espagne organisera une conférence ministérielle consacrée à l'adoption de la stratégie et à un premier bilan des projets lancés», explique-t-il également.