La preuve par l'image… En montrant un vigneron nu au milieu de ses vignes, le regard perdu dans le lointain, avec le slogan : « Sauvez David, votez pour le maintien des droits de plantation ! », les Jeunes agriculteurs (JA) jouent la carte de l'humour et espèrent recueillir le maximum de signatures pour faire pression sur Bruxelles.

« On voulait interpeller l'opinion et montrer que le sujet des droits de plantation impacte l'avenir de la profession », explique Christelle Groussard, chargée de la communication chez les Jeunes agriculteurs.

L'idée de montrer un vigneron dans le plus simple appareil, son intimité juste cachée derrière une feuille de vigne, avait le mérite d'être clair : si les droits de plantation disparaissent, la profession va se retrouver « à poil »…

Le service de communication des JA est formel : l'éphèbe sur la photo est bien un viticulteur pur souche. Il a 31 ans et il est installé dans le Vaucluse. Il avait participé à une séance de pose pour un calendrier lancé par le syndicat agricole façon Dieux du stade…

Conscient de l'importance du maintien des droits de plantation pour l'avenir de la viticulture, notre sympathique kouros a accepté que son image soit réutilisée pour la pétition…

Mis en ligne le 22 octobre sur le site petitions24.net, « Sauvez David, votez pour le maintien des droits de plantation » a déjà recueilli 337 signatures en moins de 24 heures…

Article initialement publié sur lavigne-mag.fr.

A. A.