L'Association nationale des industries alimentaires (Ania) a exprimé lundi son « inquiétude » face à l'annonce, la semaine dernière par Auchan et Système U, d'une alliance pour acheter leurs produits en commun.

Face à la « guerre des prix » dans la grande distribution française, Auchan et Système U, respectivement numéros 5 et 6 du secteur, ont annoncé jeudi que le second mandaterait la centrale d'achat du premier lors des négociations commerciales qui vont s'ouvrir en octobre en vue de fixer les tarifs pour 2015.

« A la veille de l'ouverture de nouvelles négociations commerciales entre industriels et distributeurs et au lendemain de l'annonce du rapprochement annoncé des cellules d'achat des enseignes Système U et Auchan, l'Ania exprime son inquiétude », écrit dans un communiqué l'organisme, qui représente plus de 10.000 entreprises agroalimentaires.

« La nouvelle configuration de la distribution en France laisse en effet présager une intensification de la guerre des prix, avec son lot de conséquences néfastes sur l'emploi, l'investissement et la santé financière des entreprises du secteur agroalimentaire », ajoute-t-elle.

L'alliance entre Auchan et Système U ne concerne pour l'heure que les achats, puisqu'ils ont précisé que leurs politiques commerciales et stratégiques resteraient « totalement indépendantes », mais certains analystes n'excluent pas un rapprochement stratégique plus important à terme.

« Nous appréhendons que les grands perdants de cette nouvelle donne ne soient les fournisseurs de la grande distribution », a déclaré Jean-Philippe Girard, président de l'Ania, cité dans le communiqué. « La concentration excessive est une catastrophe annoncée pour les territoires et la diversité de notre industrie, fleuron national. »