« Malgré le durcissement permanent des mesures, la France est à nouveau condamnée, démontrant à quel point nous sommes aujourd'hui dans l'impasse, les pouvoirs publics ayant conduit les agriculteurs dans le mur », soulignent la FNSEA, JA, l'APCA et Coop de France dans un communiqué commun du 4 septembre 2014.

« Multiplication des contrôles, de décisions inadaptées, de jugements biaisés, empilement de mesures incompréhensibles et inapplicables, voilà désormais le quotidien des agriculteurs. [...] Les agriculteurs ne comprennent plus le sens de cette directive tant ils sont placés dans une instabilité permanente. Les exploitants ont de moins en moins de solutions agronomiques face au casse-tête de la directive nitrates. Pourtant, l'agriculture a fait des efforts considérables, de recherche et de suivi agronomiques, engloutissant des sommes astronomiques dans les mises aux normes. »

Les quatre organisations appellent à « préserver et renforcer les moyens nécessaires à une alimentation responsable ». Au vu des nouvelles connaissances scientifiques sur ce sujet, elles réclament, de toute urgence, la remise à plat de la directive européenne.