Les barèmes d'indemnisation des dégâts du gibier ont été arrêtés pour les cultures (blé dur, blé tendre, orges de mouture et de brasserie, avoine, seigle, triticale, colza, pois et féveroles) pour la campagne de 2008-2009.

A titre d'exemple, ils ont été fixés, par la Commission nationale d'indemnisation réunie le 16 septembre, à l'intérieur d'une fourchette comprise entre 27 €/q et 30,50 €/q pour le blé dur, de 14 à 17,50 €/q pour le blé tendre et de 15,70 €/q à 19,20 €/q pour l'orge brassicole de printemps. Pour l'orge brassicole d'hiver, le barème oscille entre 13,50 €/q et 17 €/q et pour le colza entre 35,20 €/q et 38,70 €/q.

A.Co.